Une adaptation animée de La dernière reine patronne la plus hérétique: de la méchante à la sauveuse a été annoncé avec une date de sortie en 2023 et une bande-annonce. Équipe OLM Yoshioka produit le spectacle.

Le personnel principal comprend Norio Nitta (Taxi étrange directeur assistant, Kira Kira Heureux Hirak! Cocotama directeur) en tant que directeur, Déko Akao (La fille de ma belle-mère est mon ex, Komi ne peut pas communiquer) en tant que compositeur de la série, et Hitomi Kawano (La vie avec un gars ordinaire qui s’est réincarné dans un Total Fantasy Knockout directeur de l’animation en chef) en tant que créateur de personnages. Hanae Nakamura (Je suis la méchante, donc j’apprivoise la Boss final co-compositeur), Tatsuhiko Saiki (L’aube de la sorcière), Kanade Sakuma (Je suis la méchante, donc j’apprivoise la Boss final co-compositeur), et Junko Nakajima (Ma prochaine vie de méchante : tous les chemins mènent à la mort ! X co-compositeur) composent la musique.

Sonorisation La dernière reine des boss la plus hérétique le protagoniste Pride est Fairouz Aï. Les autres acteurs principaux sont Maya Uchida comme périmé et Haruka Tomatsu comme diadème.

Une illustration de l’illustrateur de light novels Suzunosuke a été publié pour célébrer l’annonce de l’anime. Un visuel a également été diffusé.

La série originale de romans légers publiée par Ichijinsha est écrite par Tenichi et publié sous le label Iris NEO. Il a commencé en 2019 et compte cinq volumes en avril 2022. La série s’est vendue à plus d’un million d’exemplaires.

Seven Seas Entertainment décrit l’intrigue comme suit :

Pride Royal Ivy n’a que huit ans lorsqu’elle se rend compte qu’elle s’est réincarnée, destinée à devenir la future méchante reine et le boss final d’un autre jeu. Elle a tout pour elle dans cette nouvelle vie : un esprit acéré, des pouvoirs de boss et une influence sur le royaume en tant que princesse héritière. Déterminée à semer le désespoir et la destruction à travers le pays, elle… Attendez, quel genre d’avenir pourri est-ce là ?! La princesse Pride décide d’abandonner l’acte de méchante maniaque et de protéger les intérêts amoureux masculins à la place, trompant son chemin pour sauver tous ceux qu’elle peut ! Ce boss final finira-t-il par gagner le

La dernière reine des boss la plus hérétique était à l’origine un roman Web sur Shousetsuka ni Narou, dont le premier chapitre a été publié en avril 2018. Les romans légers ont inspiré une adaptation manga de Bunko Matsuura.

La source: @lastame_pr