Ce qui suit contient des spoilers majeurs pour Batman et le Joker : le duo mortel #1, disponible dès maintenant auprès de DC Comics.

Batman et le Joker – Le duo mortel Le n ° 1 révèle que Batman est loin d’être copain avec certains membres du département de police de Gotham City, car il va même jusqu’à jouer intentionnellement avec leur tête de temps en temps.

Après avoir consulté le détective Harvey Bullock sur une scène de crime et réfléchi à la façon dont Bullock et James Gordon sont deux des rares flics décents de Gotham, Batman saute d’un immeuble imposant et glisse au-dessus d’un groupe de flics pas si décents. Le principal d’entre eux est un détective portant un toupet nommé Blix qui se dispute avec ses collègues sur la façon dont ils devraient mener l’enquête à la place de Batman. « Il y a encore de bons flics dans cette ville », pense Batman alors qu’il descend, apparemment sur le point de tomber sur Blix. « … Le détective Blix et ses copains ne sont pas ces flics. Je sors de ma plongée quelques pieds plus bas que nécessaire. Dick fait souvent remarquer que je manque d’humour… »

CONNEXES: L’équipe de Batman et Joker donne à la Batmobile une mise à niveau choquante

Batman joue avec la police en plongeant un peu trop près

L’humour sec de Batman devient pleinement apparent dans une double page alors qu’il s’approche dangereusement de Blix, faisant tomber le toupet du détective de sa tête. En plus de causer de l’humiliation, les bouffonneries de Batman envoient un message important que le Chevalier noir révèle plus tard dans le numéro : « Les flics sales me craignent parce qu’ils savent qu’un jour je viendrai les chercher. »

Les jeux d’esprit de Batman avec la police

C’est loin d’être la première fois que Batman se livre à des jeux d’esprit pour remettre la police à sa place. Même James Gordon n’en est pas exempt, comme le montre le récent Batman : les aventures audio # 1, qui a révélé pourquoi Batman se faufile toujours sur Gordon depuis l’ombre et disparaît lorsque le commissaire s’y attend le moins. « C’est le principe du panoptique », a déclaré Batman à Gordon dans le numéro, faisant référence à une conception de prison conçue dans les années 1700 où les prisonniers étaient toujours en vue des agents de sécurité, ce qui les obligeait à adopter leur meilleur comportement. « Tu sais que je ne peux pas toujours regarder, mais tu n’es jamais certain que je ne le suis pas. »

CONNEXES: Batman japonais de DC veut changer son nom de super-héros

Batman et le Joker – Le duo mortel # 1 est écrit et illustré par Marc Silvestri, PDG d’Image Comics et de Top Cow Productions. La série Black Label voit Batman et le Joker former une équipe improbable de « copains flics » pour traquer un groupe de sosies meurtriers qui possèdent l’ADN et l’apparence de Joker, mais qui ont une force surhumaine, des réflexes et un penchant pour arracher la tête des corps.

Batman et le Joker – Le duo mortel # 1 présente une histoire et des illustrations de Silvestri, des couleurs d’Arif Prianto, des lettres de Troy Peteri et des variantes de couvertures de Francesco Mattina, Greg Capullo, Kyle Hotz et Jorge Fornes. Batman et le Joker – Le duo mortel # 1 est en vente maintenant chez DC Comics.

Source : CC