L’artiste de bande dessinée Carlos Pacheco est décédé le 9 novembre, un peu plus d’un mois après que l’illustrateur emblématique a annoncé qu’il avait été diagnostiqué avec la maladie neurodégénérative SLA (sclérose latérale amyotrophique). Né le 14 novembre 1961, il avait 60 ans.

La carrière comique de Pacheco comprend des travaux pour DC et Marvel, et des illustrations d’une grande variété de super-héros de la Justice Society aux Starjammers. Le travail de Pacheco a commencé dans les éditions en espagnol des livres Marvel publiés sous l’empreinte du Cómics Forum chez Planeta De Agostini, et en 1993, il a illustré Garde sombre, la première série Marvel à le présenter comme seul dessinateur. Pacheco continuerait à travailler sur Le flash chez DC, et sa carrière s’est épanouie, menant finalement à des concerts sur Vengeurs pour toujours, Inhumains, JLA/JSA : vertu et vice et Superman/Batman. Il a également prêté ses crayons lors de méga événements dans les deux entreprises, y compris en 2009 Crise finale à DC et en 2013 L’ère d’Ultron chez Marvel.

Plus tôt cette année, Pacheco a annoncé qu’il prendrait un congé sabbatique de la bande dessinée pour faire face à des problèmes de santé. Il écrivait à l’époque : « Comme certains d’entre vous le savent probablement, j’ai souffert d’une paralysie de la jambe droite en septembre dernier. Depuis, j’ai consulté des neurologues pour essayer de savoir ce qui se passait. Après avoir reçu le pire diagnostic possible, ils ont finalement ont découvert que la racine de cela est une compression des nerfs qui vont du L5 aux jambes et une petite fracture difficile à voir dans cette vertèbre, donc je vais subir une opération de la colonne vertébrale dure dimanche matin. que j’aurai besoin de subir une cure de désintoxication qui durera entre 8 et 12 mois….+…C’est la raison pour laquelle je n’ai pas pu terminer mon engagement avec Fantastic Four et maintenant je serai en panne pendant toute cette année après le NE M’OUBLIEZ PAS, S’IL VOUS PLAÎT !!!! JE REVIENDRAI !! (J’espère).

En septembre, Pacheco a révélé qu’il avait reçu un diagnostic de SLA, également connue sous le nom de « maladie de Lou Gehrig ». L’annonce de Pacheco – publiée à l’origine sur Facebook et supprimée depuis – a été traduite de l’espagnol par Diane Darcy de CBR. Il se lit comme suit : « Eh bien, ce n’est pas possible. Le diagnostic final a été clair : la sclérose latérale amyotrophique (maladie de Lou Gehrig), alias SLA. C’est ce que c’est, et c’est ce dont il faut s’occuper. Il est vrai que ce est une tournure inattendue des événements dans ma vie, mais cela ne me rend pas moins chanceux d’avoir vécu la vie que j’ai vécue, pour les expériences que j’ai eues, les réalisations que j’ai faites et les gens que j’ai J’ai eu la chance de croiser ma route. En vérité, c’est une vie qui a dépassé mes rêves d’enfance les plus fous. Merci à tous ceux qui sont passés par ici. Continuons comme toujours ! »

Le 28 septembre, Pacheco a tweeté son dernier travail dans la bande dessinée – une couverture pour Limiter les dégâts # 2 montrant un Ant-Man et une Guêpe rétrécis courant sur un burrito, loin de la bouche de Gus, le protagoniste sans prétention de la série comique. La couverture a été encrée par Rafael Fonteriz et coloriée par Rachelle Rosenberg.

Marvel Comics a publié un tweet commémorant Pacheco le 9 novembre. Il se lit comme suit : « Nous pleurons la perte d’une partie chère de la famille Marvel, l’artiste comique et écrivain Carlos Pacheco. Son héritage de conceptions emblématiques et de narration comme Avengers Forever, Fantastic Four, On se souviendra des X-Men, Excalibur, Captain America et bien d’autres. Nos pensées vont à ses proches. »

Source : Gazouillement