La Panthère noire : Wakanda pour toujours conférence de presse mondiale nous a donné un aperçu merveilleux et déchirant de la réalisation du dernier film de Marvel Studios. La conférence de presse a présenté Lupita Nyong’o, Letitia Wright, Danai Gurira, Tenoch Huerta, Mabel Cadena, Alex Livinalli, Ryan Coogler, Kevin Feige, et Nate Moore. Pendant la conférence, naturellement, la conversation est allée vers le regretté Chadwick Boseman et son impact sur le film. Le producteur Kevin Feige a fait le premier commentaire sur le décès de Boseman.

Dans mon souvenir, c’était, le choc s’est transformé en, eh bien, vous savez, qu’est-ce qu’on fait ? Que devrions nous faire? Doit-on faire quelque chose ? Et je pense que relativement vite, il a été déterminé que cet incroyable ensemble de personnages et ce monde qui avaient été créés à l’écran devaient continuer.

Et Ryan verse tout et tout de lui-même dans tout ce qu’il fait, et travaillait depuis près d’un an, Ryan, à droite, sur une version du film avec T’Challa dedans. Et trouvait et versait son expérience de vie de la réalisation du premier film là-dedans. Et puis, quand nous avons perdu Chad, tout cela, évidemment, a également été versé dans ce film. Et garder l’idée d’une célébration de Wakanda et du personnage au premier plan, en plus du chagrin qui, bien sûr, va venir avec ça.

Tenoch Huerta joue Namor dans le film et il avait une perspective unique sur la raison pour laquelle il était difficile d’entrer dans le personnage.

C’est délicat, quand vous avez un personnage comme celui-ci, parce que vous êtes l’antagoniste. Beaucoup de gens ressentent une identification avec Wakanda, et je m’inclus dans Wakanda, et le récit et la représentation et tout. Donc, maintenant je dois jouer le méchant qui détruit [laughs], ou essayez de détruire cet héritage. Et mais en même temps, je pense que Ryan, le script, et, vous savez, il a trouvé un moyen de le rendre humain, de justifier pourquoi les gens font ce genre de choses.

Shuri passe par un changement dans le film, passant de insouciant et à l’abri à être plongé dans un conflit entre Atlantes et Wakandans. Letitia Wright a eu des réflexions intéressantes sur Shuri et sur la façon dont elle gère la mort de T’Challa.

Nous prenons tous des virages tellement différents. Et Shuri aussi. Nous la rencontrons dans le premier film et elle est ce rayon de soleil. Elle est tellement vêtue et protégée par la royauté et l’amour. Et fière que son grand frère franchisse le pas, suivant l’héritage de son père. Et elle veut juste créer. Et j’aime Shuri dans le premier parce qu’il n’y avait pas de limite pour elle aussi.

Je pense à la façon dont il a été écrit et à la délicatesse, à la douceur de la façon dont nous l’avons abordé. Nous avons toujours parlé, nous avons toujours communiqué, à chaque étape du chemin. Et nous avons pu apporter quelque chose qui semblait réel, qui semblait véridique. Et j’ai pu vraiment y donner mon cœur et donner à Shuri un arc complet.

Panthère noire : Wakanda pour toujours sorties en salles le 11 novembre.

Pour en savoir plus sur Marvel, assurez-vous de revenir à That Hashtag Show.

Continue de lire: